Enquêtes et rapports d’enquête sur la sécurité du transport pipelinier P13H01077

Mise à jour : Le BST a terminé cette enquête. Le rapport a été publié le 17 juillet 2013.

Table des matières

Rupture

TransCanada Pipelines Limited (Nova Gas Transmission Ltd.)
Doublement du couloir centre-nord (section Buffalo Creek ouest),
au chaînage 27+996 M
près de Fort McMurray (Alberta)
le

Voir le rapport final

L'événement

Vers 2 h 35, heure normale des Rocheuses, le, la canalisation de la section Buffalo Creek ouest du doublement de 914 mm (36 pouces) de diamètre du couloir centre-nord du gazoduc de TransCanada PipeLines Limited (NOVA Gas Transmission Ltd.), situé au sud-ouest de Fort McMurray (Alberta), s’est rompue. La rupture s’est produite dans un endroit isolé, à environ 150 m à l’ouest de la rivière Wabasca (au chaînage 27+996 m). Au moment où la rupture s’est produite, le gazoduc servait au transport de gaz naturel non corrosif. Un cratère a été créé et 5 fragments de conduite ont été projetés jusqu’à environ 130 m du point de rupture. Un volume estimatif de 16,5 millions de mètres cubes de gaz naturel a été rejeté dans l’atmosphère. La rupture n’a pas causé d’incendie. Personne n’a été blessé et aucune évacuation n’a été nécessaire.

Ressources pour les médias

Communiqué de presse

2015-11-03

La dilatation thermique du joint d'un coude a mené à la rupture d'un pipeline en octobre 2013 près de Fort McMurray (Alberta)
Lire le communiqué de presse

Avis de déploiement

2013-10-17

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada dépêche un enquêteur sur les lieux d'une rupture de pipeline de transport de gaz naturel à l'ouest de Fort McMurray (Alberta)

Gatineau (Québec) le 18 octobre 2013 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) dépêche un enquêteur sur les lieux d'une rupture de pipeline de transport de gaz naturel, à environ 140 km à l'ouest de Fort McMurray (Alberta). Le BST recueillera des informations et évaluera l'événement.


Informations d'enquête

Carte de la région



  Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Catégorie de l’enquête

Ceci est une enquête de catégorie 3. Ces enquêtes sont des études d’un petit nombre de problèmes de sécurité et sont parfois accompagnées de recommandations. Les enquêtes de catégorie 3 se concluent généralement en 450 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez la Politique de classification des événements.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Date de modification: