Enquête sur la sécurité du transport ferroviaire R16M0026

Mise à jour : Le BST a terminé cette enquête. Le rapport a été publié le 15 février 2018.

Table des matières

Accident à un passage à niveau

Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada
Train de marchandises Q-12111-26
Point milliaire 124,43, subdivision de Springhill
Moncton (Nouveau-Brunswick)

Voir le rapport final

L'événement

Le , vers 1 h 43, heure avancée de l'Atlantique, le train de marchandises Q-12111-26 de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada roulait vers l'ouest sur la subdivision de Springhill lorsqu'il a heurté un piéton en fauteuil roulant au passage à niveau public de la rue Robinson (point miliaire 124,43) à Moncton (Nouveau-Brunswick). Ce passage à niveau était muni de feux clignotants, d'une sonnerie et de barrières. Le piéton a subi des blessures mortelles.


Communications en matière de sécurité

Recommandation

2018-02-15

Recommandation R18-01 du BST : Le ministère des Transports travaille en collaboration avec les intervenants pour trouver des solutions techniques pour améliorer les passages à niveau désignés pour les utilisateurs d'appareils fonctionnels; évaluer l'efficacité des solutions; et à mettre à jour les dispositions réglementaires, le cas échéant.


Ressources pour les médias

Communiqué de presse

2018-02-15

Le BST demande des améliorations aux passages piétonniers sur les voies de chemin de fer par suite d'un accident mortel en juillet 2016
Lire le communiqué de presse

Document d'information

Discours

2018-02-15

Conférence de presse sur le rapport d'enquête ferroviaire R16M0026 - Mot d'ouverture
Faye Ackermans, Membre du Bureau du BST
et
Ian Perkins, Enquêteur principal régional, BST

Avis de déploiement

2016-07-27

Le BST a envoyé une équipe suite à un accident mortelle à un passage à niveau à Moncton (Nouveau Brunswick)

Dartmouth (Nouvelle-Écosse), le 27 juillet 2016 — Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a envoyé une équipe d'enquêteurs suite à un accident à un passage à niveau mortel entre un piéton et un train de Canadien National (CN) survenu à Moncton (Nouveau Brunswick). Le BST fait une collecte d'informations et évalue l'événement.


Informations d'enquête

Carte de la région


Enquêteur désigné

Photo de Don Ross

Don Ross s'est joint au BST à titre d'analyste de la sécurité pour la Direction de la prévention des accidents. En avril 1996, il a intégré la Division des enquêtes en tant qu'enquêteur principal. Il a travaillé pendant sept ans à l'administration centrale du BST, période au cours de laquelle il a dirigé plusieurs grandes enquêtes ferroviaires et remplacé régulièrement le gestionnaire national des enquêtes, Rail/Pipeline. En 2000, il a commencé à travailler à Halifax/Dartmouth en tant qu'enquêteur principal régional, Rail/Pipeline pour la région de l'Atlantique.

M. Ross a entrepris sa carrière dans l'industrie ferroviaire en 1975, dans les ateliers d'entretien du CN à Sydney (Nouvelle-Écosse). En 1979, il est devenu superviseur permanent, et a par la suite occupé divers postes de supervision et de gestion, d'un bout à l'autre du Canada, notamment à Sydney, à Halifax, à Moncton, à Montréal, à Winnipeg et à Prince George (Colombie-Britannique). Son expérience dans le domaine ferroviaire comprend la gestion d'ateliers de réparation de wagons, d'ateliers d'entretien de locomotives, d'ateliers d'entretien et d'un atelier de roues. M. Ross a également travaillé pour les bureaux du district, les bureaux régionaux et le siège social du CN, où il a assumé des responsabilités liées à l'inspection et à l'entretien de l'équipement (13 transferts dans 6 provinces).

M. Ross détient la certification de conseiller agréé en santé et sécurité et la désignation de membre professionnel de la Société canadienne de la santé et de la sécurité au travail. Il possède aussi une excellente formation sur les marchandises dangereuses et a été le coordonnateur national du réseau d'intervention d'urgence du CN pendant plus de 3 ans. Il est le président national du Clan Ross Association of Canada. Son épouse Caroline et lui ont 3 enfants et 6 petits-enfants.


Photos


  Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Catégorie de l’enquête

Ceci est une enquête de catégorie 2. Ces enquêtes sont particulièrement complexes et portent sur plusieurs questions de sécurité exigeant une analyse approfondie. Les enquêtes de catégorie 2, qui sont souvent accompagnées de recommandations, se concluent généralement en 600 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez la Politique de classification des événements.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Date de modification: