Transport maritime

Événements de transport maritime en 2018

En 2018, 282 accidents maritimes ont été signalés au BST, légèrement au-dessus du total de 279 pour 2017, mais sous la moyenne quinquennale de 287. Quoique le nombre de bateaux de pêche en cause dans des accidents était en baisse par rapport à l’an dernier, 12 des 14 accidents maritimes mortels et 18 des 20 décès sont survenus en pêche commerciale. C’est pourquoi la sécurité de la pêche commerciale demeurera sur la Liste de surveillance du BST.

En 2018, 937 incidents maritimes ont été signalés au BST. Ce nombre représente une hausse de 6 % par rapport à 2017, et une augmentation de 22 % comparativement à la moyenne quinquennale de 768. Les pannes totales de machines ou de systèmes techniques représentent la majorité (78 %) des incidents à déclaration obligatoire.

Parmi tous les pays du monde, le Canada a le plus de côtes et partage le plus important réseau de lacs d'eau douce au monde. Le transport maritime au Canada sur les océans pacifique, arctique et atlantique et sur le réseau des grands lacs et du fleuve Saint-Laurent déplace plus de 200 milliards de dollars de marchandises de commerce international, et le trafic maritime de marchandises atteint presque 450 millions de tonnes. Chaque année, plus de 50 000 affectations de pilotage sont effectuées. Plus de 50 000 pêcheurs accrédités au Canada oeuvrent sur plus de 14 000 navires.

Les enquêteurs maritimes du BST possèdent diverses qualifications : certains détiennent un brevet de capitaine, d'autres sont certifiés officiers mécaniciens en chef, d'autres encore sont architecte naval, et tous détiennent une grande expérience dans l'industrie maritime. En plus d'effectuer des enquêtes, ils participent aux travaux de groupes nationaux et internationaux des gouvernements et de l'industrie en vue d'étudier les tendances en matière de sécurité et de communiquer toute question de sécurité aux parties concernées.

Date de modification :