Une aventure dans l’Arctique

ISSN 2369-8748

19 Octobre 2015
Signé par : Steven Neatt

Tous les ans, les Forces armées canadiennes, en collaboration avec Sécurité publique Canada, tiennent un exercice dans l’Arctique canadien appelé opération NANOOK. En août 2014, la Direction des enquêtes maritimes du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a été invitée à participer à l’événement.

Image 1 d'opération NANOOK

L’exercice vise à mettre à l’essai, aux niveaux fédéral, provinciaux et municipaux, la capacité de l’ensemble du gouvernement à répondre à différentes situations d’urgence. Plus précisément, les objectifs du BST dans cet exercice étaient de mettre à l’essai son plan d’urgence pour les accidents maritimes majeurs, sa collaboration avec les autres agences gouvernementales et non gouvernementales ainsi que ses communications internes et externes.

En 2014, l’exercice comprenait deux scénarios : (1) une opération de recherche et sauvetage et (2) l’échouement d’un navire. Le BST a participé au second scénario. Il mettait en cause un navire à passagers avec 200 personnes à bord qui s’était échoué à environ 90 milles marins au sud-est d’Iqaluit, au Nunavut (NU). La Gendarmerie royale du Canada, l’Agence des services frontaliers du Canada, Transports Canada, la Garde côtière canadienne, les services d’intervention d’urgence provinciaux et municipaux ainsi que des représentants de l’industrie des croisières ont notamment aussi participé à l’exercice.

Image 2 d'opération NANOOK

À titre d’enquêteur désigné, j’étais responsable de la planification et de la coordination de la participation du BST, du début à la fin. Durant environ 14 mois, j’ai participé à des rencontres et des séances de planification, à différents endroits au pays, à notre administration centrale et dans certains de nos bureaux régionaux.

Le premier jour de l’exercice, le BST a déployé une équipe d’enquête dans la région et a établi un poste de commandement d’incident à Iqaluit. Notre équipe était formée d’un enquêteur désigné, d’un agent de liaison et d’un agent des communications. Nous avons aussi créé un centre des opérations à notre administration centrale, à Gatineau (Québec), qui comprenait des membres de la Direction des enquêtes maritimes du BST, des Communications et de la division Facteurs humains et analyse macro. Le troisième jour de l’exercice, l’équipe d’enquête sur le terrain a été envoyée sur les lieux, à York Sound (NU), et est montée à bord du navire pour recueillir des données et interviewer l’équipage.

Dans ce type d’intervention, le transport des membres de notre équipe dans une région éloignée, l’efficacité des communications (dans le Nord, les communications sans fil ne sont pas aussi accessibles que dans le Sud) et la coordination des activités à l’échelle nationale constituent des défis particuliers. Les employés du BST ont mis leur savoir-faire en commun, de façon ponctuelle, pour régler les problèmes par des solutions immédiates et réalisables. Cette attitude proactive nous a permis de nous adapter aux circonstances et d’intervenir sans la moindre anicroche.

Image 3 d'opération NANOOK

Le BST a aussi collaboré avec d’autres agences gouvernementales pour garantir que tous et toutes étaient en mesure de mener à bien leur mandat de façon harmonieuse.

Sur une note personnelle, j’ai particulièrement été impressionné par le professionnalisme de mes collègues du BST et le respect que nous ont témoigné toutes les autres organisations.

L’exercice a été une réussite et, compte tenu de l’émergence du trafic maritime dans le Nord canadien, les leçons apprises au cours de l’opération NANOOK permettront au BST de mieux comprendre la complexité de cet environnement et d’améliorer sa préparation en vue du déploiement d’équipes en cas d’événements maritimes dans ce vaste territoire.

Enfin, je tiens à remercier tous les participants à cet événement. Bravo!


Image de Steven Neatt

Le capitaine Steven D. Neatt est enquêteur maritime principal au BST et compte plus de 30 ans d’expérience dans le secteur maritime. Dans ses temps libres, il aime faire de la moto, et est un grand amateur du football de la NFL.

Date de modification :