Sécurité ferroviaire – un effort collectif

27 avril 2016
Signé par : Kirby Jang

Image

Le réseau ferroviaire m’a toujours fasciné. Au début de ma carrière, alors que je travaillais dans le secteur privé à titre d’expert-conseil en réseaux ferroviaires, une grande partie de mon travail consistait à concevoir des processus d’inspection et d’entretien de l’infrastructure ferroviaire plus efficaces. En 2003, lorsque l’occasion de me joindre à la Direction des enquêtes (Rail) du Bureau de la sécurité des transports (BST) s’est présentée, il m’a été très facile de décider de relever ce nouveau défi. D’abord à titre de gestionnaire régional et, depuis 2009, à titre de directeur des enquêtes, j’ai participé à plus de 100 enquêtes ferroviaires, et chacune m’a permis d’acquérir de nouvelles connaissances sur la sécurité ferroviaire.

Je souhaite profiter de la Semaine de la sécurité ferroviaire pour vous parler du travail du BST lorsque des événements ferroviaires lui sont signalés et de la manière dont nous communiquons les lacunes que nous décelons afin d’améliorer la sécurité des transports.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes

En 2015, environ 1200 événements ferroviaires ont été signalés au BST, dont :

  • 143 accidents mettant en cause des marchandises dangereuses;
  • 59 accidents mettant en cause des trains de voyageurs;
  • des accidents qui ont causé le décès de 46 personnes;
  • des accidents où 51 personnes ont été grièvement blessées.

Pour établir un contexte, prenons le corridor Québec-Windsor. Ce corridor compte 1336 milles de voie et 862 passages à niveau. Au cours des 10 dernières années, il y a eu 302 accidents sur la voie principale dans ce corridor.

Et cette année seulement, en 2016, le BST a déjà déployé des équipes pour enquêter sur six événements ferroviaires importants.

En quoi ces données sont-elles utiles?

Premièrement, le BST recueille et évalue des renseignements sur chacun des événements qui lui sont signalés. Cela nous permet d’établir et d’analyser les tendances en matière de sécurité. Nous affichons certaines de ces données sur notre site Web ainsi que des statistiques mensuelles et annuelles.

L’évaluation de ces événements permet souvent aux enquêteurs d’assurer un suivi auprès de l’exploitant, de transmettre des renseignements sur la sécurité aux organismes de réglementation et aux intervenants du secteur, de se rendre sur les lieux d’un accident et de mener une enquête complète, de laquelle découleront peut-être des recommandations. Tous nos efforts visent à promouvoir la sécurité du transport par rail.

Comment nous y prenons-nous pour promouvoir la sécurité ferroviaire?

La détermination des lacunes de sécurité est seulement un des volets du travail d’un enquêteur. La communication opportune de ces lacunes incitera les organismes de réglementation et les joueurs de l’industrie à adopter des mesures correctives.  Il s’agit de l’élément clé pour promouvoir la sécurité ferroviaire. Le BST dispose de différents moyens pour faire connaître les lacunes de sécurité :

La sécurité aux passages à niveau ferroviaires figure sur notre Liste de surveillance depuis 2010. Il y a eu des améliorations sur le corridor Québec-Windsor; mais il reste beaucoup à faire ailleurs au Canada. Pour plus d’information, regardez cette vidéo.

Le BST mise aussi sur son programme de sensibilisation pour inciter les agents de changements à renforcer les mesures de sécurité. La Direction des enquêtes (Rail) a participé à plus de 40 activités de sensibilisation l’année dernière. Des enquêteurs, des gestionnaires et des membres du Bureau ont donné des conférences, fait des présentations et discuté de sécurité dans le cadre de réunions générales. Certains ont même écrit des articles pour attirer l’attention sur les dangers ferroviaires auxquels il faut prêter attention. Ce blogue est l’un des nombreux exemples de notre engagement en matière de sensibilisation.

La sécurité sur le terrain

La Semaine de la sécurité ferroviaire est un événement annuel organisé par Opération Gareautrain qui vise à sensibiliser le grand public à la sécurité ferroviaire et à nous rappeler que nous sommes tous responsables de la sécurité. L’information ainsi transmise peut contribuer à sauver des vies.

Le BST transmet des messages de sécurité à l’industrie, aux organismes de réglementation et au grand public. Mon travail au BST me permet de promouvoir la sécurité ferroviaire, et j’en suis très heureux.


Image de Kirby Jang

Titulaire de deux maîtrises, en génie civil et en administration des affaires, Kirby Jang s'est joint au BST en 2003 à titre de gestionnaire, Opérations régionales. Depuis, il a joué un rôle clé dans plus de 100 accidents ferroviaires et il a été nommé directeur, Direction des enquêtes ferroviaires et pipeline en 2009. Kirby aime voyager et passer du temps en compagnie de son fils et de sa fille aux arénas locaux de hockey, en hiver.

Date de modification :