Communiqué

Le BST publie des statistiques préliminaires sur les événements de transport en 2018

Gatineau (Québec), le 6 mars 2019 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui ses statistiques préliminaires sur les événements de transport en 2018. Le premier examen de ces renseignements préliminaires permet de dégager certaines observations intéressantes. Au printemps, le BST publiera ses rapports statistiques définitifs pour 2018, y compris les taux d'accidents et des analyses plus exhaustives des données.

Transport aérien

Les données sur le transport aérien pour 2018 font ressortir certaines tendances encourageantes. Par exemple, le nombre d'accidents aéronautiques (201) signalés au BST en 2018 était considérablement inférieur à la moyenne quinquennale de 249 (figure 1). Chez les exploitants commerciaux, les 66 accidents en 2018 représentent une forte baisse comparativement au nombre record en 2017 (97) et à la moyenne quinquennale (80), due à une nette diminution des accidents en formation au pilotage.

Au total, 860 incidents aéronautiques ont été signalés au BST en 2018. Ce nombre représente une forte baisse comparativement à l'année précédente (939), mais demeure supérieur à la moyenne quinquennale (797). Le BST examine les renseignements sur les risques de collision et pertes d'espacement signalés pour découvrir les facteurs qui permettraient d'expliquer pourquoi le nombre de tels incidents demeure toujours élevé.

Figure 1. Nombre d'accidents aéronautiques (Moyenne sur 5 ans)
 Nombre d'accidents aéronautiques
Tableau de données
Nombre d'accidents aéronautiques
Année 2017 2018
Accidents 240 201
Moyenne sur 5 ans 249 249

Voir les données mensuelles sur les événements aéronautiques, décembre 2018

Transport maritime

En 2018, 283 accidents maritimes ont été signalés au BST, légèrement au-dessus du total de 279 pour 2017, mais sous la moyenne quinquennale de 287 (figure 2). Quoique le nombre de bateaux de pêche en cause dans des accidents était en baisse par rapport à l'an dernier, 12 des 15 accidents maritimes mortels et 17 des 22 décès sont survenus en pêche commerciale. De toute évidence, il reste beaucoup à faire pour améliorer la sécurité dans ce secteur. C'est pourquoi la sécurité de la pêche commerciale demeurera l'un des principaux enjeux de sécurité sur la Liste de surveillance du BST, et ce, tant que d'autres changements positifs ne seront pas apportés.

Quelque 936 incidents maritimes ont été signalés au BST en 2018. Ce nombre représente une hausse de 6 % par rapport à 2017, et une augmentation de 22 % comparativement à la moyenne quinquennale de 768. Les pannes totales de machines ou de systèmes techniques représentent la majorité (78 %) des incidents à déclaration obligatoire.

Figure 2. Nombre d'accidents maritimes (Moyenne sur 5 ans)
 Nombre d'accidents maritimes
Tableau de données
Nombre d'accidents maritimes
Année 2017 2018
Accidents 240 201
Moyenne sur 5 ans 249 249

Voir les données mensuelles sur les événements maritimes, décembre 2018

Transport ferroviaire

Les renseignements sur le transport ferroviaire pour 2018 présentent des résultats mitigés. Dans l'ensemble, 1170 accidents ferroviaires ont été signalés au BST en 2018, une hausse de 7 % par rapport à 2017 et de 13 % par rapport à la moyenne quinquennale (1035) (figure 3). Cette augmentation s'explique principalement par des déraillements de 5 wagons ou moins en voie non principale.

En 2018, on a déploré 57 décès dus à des accidents ferroviaires, soit 19 de moins que l'année précédente et bien en deçà de la moyenne quinquennale (74). Parmi les décès en 2018, 34 étaient liés à des intrusions, comparativement à 53 en 2017 et à la moyenne quinquennale de 41. Le nombre de décès survenus à des passages à niveau en 2018 est similaire au chiffre de 2017 (19) et à la moyenne quinquennale (21). Toutefois, le nombre de blessures graves dues à des accidents aux passages à niveau a presque doublé en 2018 (42) comparativement à 2017 (22) et à la moyenne quinquennale (24). Pour mieux comprendre ces données, le BST examinera les facteurs sous-jacents des accidents aux passages à niveau.

De tous les accidents ferroviaires qui ont été signalés au BST en 2018, 125  étaient associés à des marchandises dangereuses. Ce nombre était en hausse par rapport à 115 en 2017, mais légèrement inférieur à la moyenne quinquennale de 126. De tous les accidents en 2018, 6 ont entraîné le rejet de marchandises dangereuses.

En 2018, 285 incidents ferroviaires ont été signalés au BST, soit une hausse de 21 % par rapport à 2017 (235), mais une baisse de 7 % par rapport à la moyenne quinquennale (308). Cette baisse est en partie attribuable à l'application rétroactive de modifications réglementaires que Transports Canada a apportées en juin 2016 aux critères d'une fuite de marchandises dangereuses, les faisant passer d'un seuil fondé sur le volume à des conséquences basées sur l'issue d'un événement. Plusieurs événements ont donc été reclassés. Ainsi, de juin 2016 à décembre 2018, le nombre d'incidents avec fuite de marchandises dangereuses a chuté de 78 à 1. Près de la moitié (137) des incidents ferroviaires en 2018 étaient dus à des mouvements ayant excédé les limites autorisées, soit 15 de plus qu'en 2017 et une hausse par rapport à la moyenne quinquennale (125).

En 2018, 44 accidents de mouvement incontrôlé et 15 incidents de mouvement incontrôlé de matériel roulant ont été signalés, comparativement à 48 et à 14 respectivement en 2017, et aux moyennes quinquennales de 44 et 13 respectivement.

Figure 3. Nombre d'accidents ferroviaires (Moyenne sur 5 ans)
 Nombre d'accidents ferroviaires
Tableau de données
Nombre d'accidents ferroviaires
Année 2017 2018
Accidents 240 201
Moyenne sur 5 ans 249 249

Voir les données mensuelles sur les événements ferroviaires, décembre 2018

Transport par pipeline

On a signalé 110 événements de pipeline au BST en 2018, comparativement à 127 en 2017 et à la moyenne quinquennale de 119 (figure 4). En 2018, le nombre d'événements de pipeline signalés au BST comprenant un rejet de produit a été largement inférieur aux années précédentes (41 en 2018 comparativement à 74 en 2017 et à la moyenne quinquennale de 75). Des 41 événements avec rejet de produit survenus en 2018, 9 comprenaient un rejet à partir du corps de la canalisation.

Le seul accident de pipeline signalé en 2018 est survenu, le 9 octobre, lors d'un incendie liée à une rupture d'un pipeline de 36 pouces qui transportait du gaz naturel non corrosif, à quelque 13 km au nord-est de Prince George, en Colombie-Britannique. L'accident n'a fait aucun blessé. L'enquête du BST sur cet événement est en cours.

On a signalé 109 incidents de pipeline au BST en 2018, comparativement à 122 en 2017 et à une moyenne quinquennale de 115. En 2018, 40 % des incidents de pipeline ont mis en cause de l'activité hydrotechnique, comparativement à 13 % en 2017 et à une moyenne quinquennale de 3 %.

Figure 4. Nombre d'accidents de pipeline (Moyenne sur 5 ans)
 Nombre d'accidents pipeline
Tableau de données
Nombre d'accidents pipeline
Année 2017 2018
Accidents 240 201
Moyenne sur 5 ans 249 249

Voir les données mensuelles sur les événements de pipeline, décembre 2018

Veuillez consulter nos tableaux de statistiques pour de plus amples renseignements.

Date de modification :