Déclaration

Déclaration de la présidente à l’occasion du 5e anniversaire du tragique accident ferroviaire de Lac-Mégantic (Québec)

Gatineau (Québec), le 4 juillet 2018 — Tôt le matin du 6 juillet 2013, un train transportant 7,7 millions de litres de pétrole brut a déraillé dans la ville de Lac-Mégantic, au Québec. Les explosions et l'incendie qui ont suivi ont tué 47 personnes. Deux mille autres personnes ont dû évacuer leur domicile et la plus grande partie du cœur du centre-ville a été détruite.

Cinq ans plus tard, les Canadiens n'ont pas oublié cette tragédie, et le Bureau de la sécurité des transports du Canada non plus. Nous compatissons à la douleur des familles et amis qui ont perdu un proche dans cet accident tragique. Avant même d'avoir terminé la rédaction de son rapport d'enquête, le BST avait émis trois recommandations visant à rendre le transport ferroviaire au Canada plus sécuritaire pour tous. Ces trois recommandations ont été suivies de deux autres au moment de la publication du rapport. Depuis lors, nous avons continué d'insister pour que des mesures soient prises.

De nombreux progrès ont été accomplis ces dernières années, mais il y a encore place à l'amélioration. Ainsi, les anciens wagons-citernes de classe 111 qui étaient en cause dans l'accident à Lac-Mégantic ne sont plus autorisés à transporter du pétrole brut. Toutefois, les nouveaux wagons-citernes plus robustes qu'on a commencé à introduire pour le transport de liquides inflammables ne seront vraiment obligatoires qu'en 2025. Les compagnies ferroviaires ont cependant beaucoup amélioré leur capacité de mettre en œuvre leurs plans d'intervention d'urgence, et veillent à planifier les itinéraires et à analyser les risques chaque fois que de grandes quantités de produits pétroliers sont déplacées. Par ailleurs, la question des moyens de défense physiques supplémentaires que le BST souhaite voir mettre en place afin d'empêcher que le matériel roulant parte à la dérive n'a pas fait l'objet d'une attention suffisante. Transports Canada a également renforcé son régime de surveillance du secteur ferroviaire. Le ministère effectue des vérifications plus fréquentes et plus complètes des systèmes de gestion de la sécurité des compagnies ferroviaires et cherche à s'assurer que chaque chemin de fer a mis en œuvre les mesures correctives requises.

Le tableau ci-dessous montre l'état d'avancement des cinq recommandations du BST. Lorsque le Bureau jugera que la réponse à chacune d'elles dénote une « attention entièrement satisfaisante », soit la cote la plus élevée, le réseau ferroviaire canadien devrait être nettement plus sécuritaire. Ceux et celles qui nous ont quittés ne nous reviendront pas pour autant. Toutefois, les mesures prises suite à ces recommandations constitueront un pas important pour éviter qu'un tel accident ne se reproduise.

Kathleen Fox
Présidente, Bureau de la sécurité des transports du Canada

Recommandations émises par le BST suite à l'accident à Lac-Mégantic
Numéro Recommandation État actuel
R14-01 Le ministère des Transports et la Pipeline and Hazardous Materials Safety Administration exigent que tous les wagons-citernes de catégorie 111 affectés au transport de liquides inflammables soient conformes à des normes de protection renforcées qui réduisent considérablement le risque de déversement de produit lorsque ces wagons sont mis en cause dans des accidents. Intention satisfaisante
R14-02 Le ministère des Transports établisse des critères rigoureux pour l'exploitation des trains qui transportent des marchandises dangereuses et exige que les compagnies ferroviaires procèdent à la planification ainsi qu'à l'analyse des itinéraires et effectuent des évaluations périodiques des risques pour veiller à ce que les mesures de contrôle des risques soient efficaces. Attention entièrement satisfaisante
R14-03 Le ministère des Transports exige des plans d'intervention d'urgence pour le transport de grandes quantités d'hydrocarbures liquides. Attention entièrement satisfaisante
R14-04 Le ministère des Transports exige que les compagnies ferroviaires canadiennes mettent en place des moyens de défense physiques additionnels pour empêcher le matériel de partir à la dérive. Attention en partie satisfaisante
R14-05 Le ministère des Transports effectue des vérifications des systèmes de gestion de la sécurité des compagnies ferroviaires assez poussées et assez fréquentes pour confirmer que les processus nécessaires sont efficaces et que des mesures correctives sont mises en œuvre pour améliorer la sécurité. Intention satisfaisante

Cet énoncé a été modifié pour corriger une erreur. La version originale indiquait à tort que le BST avait émis seulement deux recommandations avant la publication du rapport d’enquête.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca

Date de modification :