Les membres du Bureau

Les membres du Bureau sont nommés pour remplir le mandat du BST. Voici une liste des membres actuels du Bureau, avec leurs antécédents et leur expérience :

Kathy Fox

Photo de Kathy Fox, présidente du BST
  • Renouvelée dans sa fonction de présidente du Bureau de la sécurité des transports du Canada le 21 août 2018
  • Nommée présidente du Bureau de la sécurité des transports du Canada le 21 août 2014
  • Nommée membre du Bureau de la sécurité des transports du Canada en juillet 2007

En 1974, Kathy Fox entame une carrière de contrôleure de la circulation aérienne au sein de Transports Canada et travaille successivement aux tours de contrôle de Baie-Comeau, Sept-Îles, Saint-Hubert et Montréal-Dorval, ainsi qu'au centre de contrôle régional de Montréal.

De 1982 à 1986, elle dirige le programme de formation en contrôle de la circulation aérienne au Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu, un programme d'enseignement coopératif coordonné par Transports Canada et le ministère de l'Éducation du Québec.

En 1992, Mme Fox quitte le contrôle des opérations aériennes pour accepter une affectation de perfectionnement à l'administration centrale des Services de la circulation aérienne à Ottawa, ce qui l'amène à assumer graduellement des fonctions de cadre supérieure. En 1996, elle se joint à NAV CANADA où elle est nommée directrice, Sécurité et qualité en 1997. Elle est ensuite nommée directrice des Services de la circulation aérienne en 1999, vice-présidente adjointe des Services de la circulation aérienne en 2000, et finalement vice-présidente, Exploitation en 2003. À ce titre, elle a pour tâche de diriger tout le Groupe de l'exploitation de NAV CANADA. En juin 2007, elle prend sa retraite de NAV CANADA, et est nommée membre du BST en juillet 2007.

Mme Fox participe activement dans d'autres domaines de l'aviation depuis plus de 45 ans, dont le parachutisme sportif et l'aviation commerciale. Elle est titulaire d'une licence de pilote de ligne et d'une qualification d'instructeur de vol, et a plus de 5000 heures de vol à son actif. Elle a reçu le diplôme Paul Tissandier octroyé par la Fédération aéronautique internationale ainsi que la médaille d'anniversaire de la Reine Elizabeth II pour services rendus au parachutisme sportif au Canada.

Parmi d'autres prix et distinctions, Mme Fox a obtenu en 1999 le prix de la sécurité aérienne décerné par Transports Canada. En 2004, elle a été intronisée au Panthéon de l'Air et de l'Espace du Québec. Elle a reçu le prix Elsie MacGill Northern Lights en 2010 et le prix commémoratif David Charles Abramson pour l'instructeur de vol — sécurité aérienne en 2011. En outre, elle a été intronisée au Panthéon de l'aviation du Canada ainsi qu'au panthéon des pionnières de l'organisation Women in Aviation International (WAI) en 2016 et 2018 respectivement.

Mme Fox est titulaire d'un baccalauréat en sciences et d'une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l'Université McGill. Elle a également terminé une maîtrise ès sciences en facteurs humains et sécurité des systèmes de l'Université Lund de Suède.

Joseph Hincke

Photo de TSB Joseph Hincke, membre du BST
  • Renomination à titre de membre du Bureau de la sécurité des transports du Canada en avril 2017
  • Nommé membre du Bureau de la sécurité des transports du Canada en avril 2012

Joe Hincke s'est engagé dans les Forces canadiennes en 1973. Il a étudié au Collège militaire royal de Saint–Jean et au Collège militaire royal, et possède un diplôme en sciences politiques et économiques. En décembre 1979, il a achevé une formation élémentaire de pilote d'hélicoptère et s'est joint au 443e escadron d'hélicoptères maritimes après la conversion opérationnelle à l'hélicoptère Sea King en mai 1980.

Au cours de sa carrière, M. Hincke a servi comme pilote dans les 423e et 443e escadrons d'hélicoptères maritimes canadiens, et avec le 814e escadron de la Royal Navy dans le cadre d'un programme d'échange. Il a commandé le 406e escadron d'entraÎnement opérationnel (HT 406), il a servi comme officier des opérations à la 12e escadre Shearwater située près de Halifax, en Nouvelle–écosse, avant de la diriger de juillet 2001 à novembre 2002. Il a accumulé environ 3300 heures de vol.

En 1987, il a obtenu un diplôme du Collège de commandement et d'état–major, et en 1999–2000, il a suivi les cours d'études avancées et d'études sur la sécurité nationale. Il est titulaire d'une maÎtrise en études de la guerre et s'est acquitté de nombreuses fonctions au sein du Quartier général de la Défense nationale, notamment celle de directeur de Gestion et services du personnel de la Force aérienne, et de Nominations supérieures des Forces canadiennes.

En septembre 2004, il a été promu officier général. Il a assumé divers rôles au Quartier général de la Défense nationale qui l'ont conduit au poste de chef adjoint de la Force aérienne de juillet 2007 à août 2008. En septembre 2008, il a été nommé commandant de l'état-major de liaison et conseiller des Forces canadiennes dans le cadre de la mission canadienne au Royaume–Uni où il a servi jusqu'à sa retraite en 2010.

Le 7 septembre 2010, M. Hincke est entré au service de la GRC comme membre civil en qualité de premier agent de l'intégrité professionnelle.

Faye Ackermans

Photo de TSB Faye Ackermans, membre du BST
  • Renomination à titre de membre du Bureau de la sécurité des transports du Canada en juillet 2018
  • Nommée membre du Bureau de la sécurité des transports du Canada en juillet 2014

Madame Faye Ackermans compte 25 ans d’expérience dans l’industrie ferroviaire; elle a occupé des postes de niveau supérieur dans le domaine de la sécurité ferroviaire et des affaires réglementaires pendant plus de 15 ans, avant d’être nommée membre du Bureau le 2 juillet 2014.

Madame Ackermans a fait ses débuts au sein du Chemin de fer Canadien Pacifique en 1982. De 1996 à 2008, elle a occupé le poste de directrice générale, Sécurité et affaires réglementaires. À ce poste, elle était responsable de la surveillance de la gestion de la sécurité, de la planification de la sécurité, de la conformité des opérations au règlement et des enquêtes sur des événements à l’échelle de l’organisation. Au cours de cette période, le Chemin de fer Canadien Pacifique a réduit les accidents ferroviaires de 65 % et les blessures physiques de plus de 70 %.

Elle a fait partie de plusieurs comités de l’industrie ferroviaire au cours de sa carrière, notamment les Comités de la sécurité et de la gestion des opérations de l’Association des chemins de fer du Canada et de l’American Association of Railroads.

Madame Ackermans est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université Concordia à Montréal et d’un baccalauréat ès arts spécialisé en psychologie avec distinction de l’Université Carleton à Ottawa.

Paul George Dittmann

Photo de TSB Paul Dittmann, membre du BST
  • Nommée membre du Bureau de la sécurité des transports du Canada en mai 2017

Paul Dittmann a commencé sa carrière en aviation avec Les cadets de l'Aviation royale du Canada lorsqu'il a reçu sa licence de pilote de planeur en 1985. Après s'être joint aux Forces armées canadiennes en 1986, il a fini son entrainement de pilote en 1991. Il pilote ensuite des hélicoptères Sea King au sein du 423e Escadron, du 443e Escadron et du 814e Escadron (Royal Navy) dans le cadre d'opérations. Puis, il devient instructeur à bord du Sea King dans le 406e Escadron et à bord de l'hélicoptère Outlaw à la 3e École de pilotage des Forces canadiennes, où il sert également à titre de commandant. M. Dittmann a 4 000 heures de vol à son actif et il possède aussi la qualification d'officier d'équipe de plongeurs de bord.

L'expérience de travail du M. Dittmann au Quartier général de la Défense nationale comporte notamment une affectation à titre d'enquêteur sur les accidents d'aéronefs et une autre en tant que enquêteur chef des Forces armées canadiennes. En plus, il a été responsable de poste du gestionnaire du programme de forfait d'entraînement au vol et de soutien, du Directeur - simulation et instruction (Air), et Directeur des besoins de capacité des avions chasseurs.

M. Dittmann est diplômé du Royal Roads Military College (baccalauréat en sciences, en physique et en océanographie), du Collège royal militaire du Canada (maîtrise en études de la défense), du Collège des Forces canadiennes (programme de commandement et d'état-major interarmées), et du Collège de la défense de l'OTAN (le cours supérieur en études de la défense et la sécurité stratégique).

Il a pris sa retraite des Forces armées canadiennes en 2017.

Kenneth Potter

Photo de Kenneth Potter, membre du BST
  • Nommée membre du Bureau de la sécurité des transports du Canada en juin 2019

Ken Potter a obtenu son diplôme technique de génie naval du Collège Georgian d’Owen Sound, en Ontario, en 1982. En 2006, il a obtenu un baccalauréat en études maritimes de l’Université Memorial de Terre-Neuve.

Au cours de sa carrière, M. Potter a travaillé pendant 15 ans comme officier mécanicien et expert maritime dans la marine marchande et 16 ans comme enquêteur principal, gestionnaire, Opérations d’enquêtes maritimes de l’administration centrale et directeur des enquêtes intérimaire au Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST). Il a également œuvré en cabinet privé pendant cinq ans, menant des enquêtes sur les accidents survenus en mer. Pendant ses années au BST, il a reçu plusieurs prix, dont le Prix pour services insignes en 2010 et le Prix d’excellence en matière d’enquêtes en 2012.

M. Potter a représenté le Canada à titre de membre de la délégation canadienne auprès de l’Organisation maritime internationale (OMI). En tant qu’expert de renommée mondiale des enquêtes sur les accidents survenus en mer, il a assuré la formation d’étudiants de partout dans le monde pour l’OMI. Il a également participé au protocole d’entente entre Affaires mondiales Canada et Taïwan sur la coopération en matière de technologies de systèmes maritimes. Il a fourni assistance et conseils à Taïwan sur les politiques et procédures liées au développement d’une capacité d’enquête sur les accidents survenus en mer, conformément au Code pour les enquêtes sur les accidents de l’OMI. Depuis 2000, M. Potter est membre du sous-comité canadien du comité technique 80 sur la navigation maritime et l’équipement et les systèmes de communication radio de la Commission électrotechnique internationale.

Après avoir pris sa retraite de la fonction publique en 2013, M. Potter a travaillé comme instructeur au centre de formation et de recherche maritime du Collège Georgian, enseignant les fonctions d’urgence en mer de même que la sécurité des pétroliers et des chimiquiers. Il a également été professeur à temps partiel en génie naval. Pilote aguerri, il possède en outre plusieurs aéronefs à l’aéroport de Carp, près d’Ottawa.

Date de modification :