Prix 2020 du Bureau de la sécurité des transports

Récipiendaires des Prix 2020

Le prix de la présidente

Jon Lee

Ce prix a été décerné à Jon Lee pour son travail exceptionnel et sa carrière distinguée au sein de l’industrie de l’aviation.

Photo 1. Jon Lee
Photo 1. Jon Lee

Avant de se joindre au BST, Jon Lee a accumulé de l’expérience dans l’industrie en tant que pilote au sein de divers types d’entreprises, des sociétés aériennes régionales au transport de marchandises transcontinental en passant par les évacuations sanitaires et la formation des pilotes. Jon Lee s’est joint à la Direction des enquêtes aériennes en 1999 et a apporté des contributions importantes et inestimables au BST tant à titre d’enquêteur que de gestionnaire. Tout au long de sa carrière au BST, Jon Lee a dirigé, soutenu et supervisé d’innombrables enquêtes.

Jon Lee a illustré l’importance du rôle du BST dans l’aviation mondiale en participant à un certain nombre d’enquêtes internationales en tant qu’enquêteur désigné. L’énorme expérience de Jon Lee en matière d’aviation et d’enquête a profité à un certain nombre d’enquêteurs qui se sont joints au BST au cours des dernières années, ainsi qu’à ses collègues, qui lui demandent souvent des conseils sur divers sujets. Il a formé et encadré un nombre incalculable de membres du personnel, et il est devenu l’un des membres les plus fiables, respectés et expérimentés de notre organisation. Jon Lee instruit des enquêteurs d’accidents d’aéronefs du Southern California Safety Institute depuis 2011.

À titre personnel, Jon Lee est également un employé très créatif et ingénieux qui partage souvent des idées novatrices pour améliorer la façon de faire au BST. Il a le talent nécessaire pour remettre en question le statu quo de façon positive et proposer de nouvelles façons de faire, comme améliorer nos procédures, notre technologie, notre efficacité, entre autres.

Ce prix vise particulièrement à souligner le travail remarquable de Jon Lee au cours de la dernière année, alors qu’il a porté plusieurs chapeaux à la Direction des enquêtes aériennes en 2019-2020. En plus de son rôle habituel de gestionnaire du bureau Edmonton-Ouest, Jon Lee a été gestionnaire intérimaire du bureau Vancouver-Pacifique depuis novembre 2019. Non seulement a-t-il géré efficacement deux bureaux en même temps, mais Jon Lee a également dû voyager plusieurs fois entre Edmonton et Vancouver; assumer une charge de travail importante; gérer un grand nombre d’employés; et superviser plusieurs enquêtes en même temps. Malgré ces difficultés, Jon Lee est demeuré très positif et s’est assuré que les deux bureaux conservent un niveau de rendement optimal. Il a assuré le suivi d’échéances difficiles dans divers projets et enquêtes, ce qui ne l’a pas empêché de surpasser les attentes dans tous les aspects de son travail.

Depuis qu’il s’est joint au BST il y a plus de deux décennies, le dévouement remarquable de Jon Lee envers le BST et son mandat en fait un employé exceptionnel et méritant.

Le prix du collaborateur clé dans le cadre d’enquêtes

François Dumont

Photo 2. François Dumont
Photo 2. François Dumont

Ce prix a été remis à François Dumont.

Pendant très longtemps, François Dumont a été le seul enquêteur du bureau du Québec ayant des pouvoirs d’enquêteur. Il a été enquêteur désigné d’au moins trois enquêtes en cours à la fois pendant de nombreux mois. Parmi ces enquêtes, on compte notamment l’enquête sur l’échouement du navire à passagers Akademik Ioffe (M18C0225). Cette enquête était une enquête complexe de catégorie 2. François Dumont a surmonté de nombreux défis et a réussi à faire ressortir les principaux messages de sécurité dans le rapport d’enquête.

Même s’il était très occupé, François Dumont s’est quand même rendu disponible pour encadrer de nouveaux enquêteurs et partager ses connaissances. Sa compréhension profonde des politiques et des procédures du BST, ainsi que ses excellentes compétences en communication, en font un mentor formidable et un collègue qui est estimé par ses pairs. François Dumont a la capacité de synthétiser des événements complexes d’une façon que les enquêteurs débutants peuvent comprendre, ce qui est essentiel pour que des rapports d’enquête fiables soient produits. François Dumont est très attentif aux erreurs et critique de manière constructive ses collègues en assurant leur entière coopération.

François Dumont est l’un des acteurs clés du Bureau régional de la ville de Québec. Son attitude positive à l’égard des enquêtes est contagieuse et François Dumont fait du travail au BST, un endroit agréable pour bon nombre de ses collègues.

Le prix de l’équipe distinguée

Équipe de recherche et de tests ferroviaires Yoho (R19C0015) : Abe Aronian, David Mohan, Heather Smith, Mark Wallis et Robert Leblanc

Photo 3. Abe Aronian
Photo 3. Abe Aronian

Ce prix fut remis à l’Équipe de recherche et de tests ferroviaires Yoho (R19C0015) : Abe Aronian, David Mohan, Heather Smith, Mark Wallis et Robert Leblanc.

Cette équipe a travaillé sur un important projet ferroviaire qui pourrait entraîner des changements radicaux au sein de l’industrie. À l’origine, l’équipe a été déployée durant dix jours dans des conditions météorologiques éprouvantes pour récupérer toutes les composantes de freinage du train en dérive qui a fait trois victimes en Colombie-Britannique. Afin de récupérer les pièces, l’équipe a dû initialement se frayer un chemin dans les décombres. Ensuite, elle a mis au point puis effectué une série d’essais à Banff sur les freins à air afin de mieux comprendre les problèmes. C’est sans relâche et loin du domicile que l’équipe a travaillé pour mettre à l’essai les composants et ainsi comprendre les rouages du dispositif.

Photo 4. David Mohan
Photo 4. David Mohan

Par la suite, l’équipe a élaboré un plan d’essai qui décrit en détail les essais des facteurs mécaniques et humains, qui sont habituellement réservés aux organismes d’essai et de recherche.

L’équipe a été déployée durant 21 jours en Alberta pour effectuer des essais mécaniques. L’équipe a jumelé ses connaissances de l’industrie à son expertise scientifique pour mettre à l’essai et évaluer systématiquement les éléments des freins qui ont résisté à l’incident.

Photo 5. Heather Smith
Photo 5. Heather Smith

L’équipe s’est ensuite redéployée dans l’Ouest canadien pour y effectuer des essais durant six jours additionnels sur les facteurs humains et sur le rendement de ceux-ci. Ces essais visaient à mieux comprendre la capacité des personnes à appliquer jusqu’à 100 freins à main sur un train placé sur une pente, et à comprendre les facteurs humains et les limites qui pourraient empêcher l’application correcte des freins.

Photo 6. Mark Wallis
Photo 6. Mark Wallis

L’équipe a collaboré pour créer un rapport sur les essais réunissant les systèmes et sciences de l’ingénierie (SSI) et les facteurs humains (FH). Ce rapport a permis d’épurer une quantité phénoménale de données et de renseignements complexes pour en faire un rapport scientifique à la fois exhaustif et simple.

Ce projet est un exemple notable de collaboration entre les équipes des SSI et des FH, et il met en lumière la profondeur du travail qui peut être accompli lorsque des professionnels travaillent ensemble pour atteindre un objectif commun : améliorer la sécurité au Canada.

Photo 7. Robert Leblanc
Photo 7. Robert Leblanc

Ce projet est un exemple remarquable de dévouement, de professionnalisme, de travail d’équipe et d’engagement dont le but ultime est d’apporter de grands changements au sein de l’industrie. Tous les membres de l’équipe ont fait preuve d’un dévouement extrême à l’égard de la cause dans des conditions éprouvantes, et ils n’ont jamais renoncé à leur objectif d’aider l’industrie à corriger certains problèmes techniques qui persistaient. Je suis extrêmement ravi de la manière dont l’équipe a mené ses travaux et des résultats qui en découlent.

Le prix Vivre nos valeurs

Dan White

Photo 8. Dan White
Photo 8. Dan White

Ce prix fut présenté à Dan White.

C’est en 2009 que Dan White a joint l’équipe du BST à titre de conseiller principal en classification. Entre son arrivée et aujourd’hui, son engagement est demeuré inchangé. Au fil des ans, Dan White est devenu un chef de file exemplaire toujours à l’écoute des autres, capable de garder son calme et d’apporter son aide dans le cadre de nombreuses situations difficiles concernant les ressources humaines. De plus, il ne manque pas de faire preuve d’équité à l’égard des membres de son équipe et des clients.

En tant que gestionnaire des Ressources humaines, Dan White est souvent confronté à toutes sortes de cas touchant aux multiples directions des ressources humaines. Il a toujours été la première personne à manifester une grande ouverture d’esprit et à la promouvoir. Il prend le temps de réfléchir sur les circonstances qui ont pu amener les individus dans leur situation actuelle, il ne juge pas et il aborde chaque situation particulière avec un esprit ouvert. Quelle que soit la situation, Dan White ne juge jamais les gens avec qui il interagit. Tout le monde se sent entièrement à l’aise d’étaler une situation avec autant d’honnêteté que possible.

Dan White fait ressortir le meilleur de chacun, y compris de ses employés, de ses pairs et de ses clients. Il n’hésite jamais à faire participer son équipe dans différents dossiers afin de les encadrer et d’élargir leurs connaissances. Il encourage l’équipe à prendre des initiatives dans certains dossiers afin d’améliorer continuellement les processus et les procédures. Ses commentaires sont toujours constructifs et exprimés dans le respect.

Dan White est l’un de ceux qui incarnent les valeurs du BST : respect, ouverture, sécurité, intégrité et excellence.

Le prix de l’étoile montante

Leah Elmer

Photo 9. Leah Elmer
Photo 9. Robert Leblanc

Leah Elmer est l’administratrice du bureau régional du Pacifique. Depuis qu’elle a joint le BST équipe en février 2019, elle a accompli un travail remarquable de modélisation et de promotion des valeurs et des comportements positifs. Elle prend la peine de demander à chacun comment il va, tout en s’assurant que la formation en santé et sécurité au travail des employés est à jour. Elle veille par ailleurs à ce que chacun dispose de l’équipement de protection individuelle adéquat, ce qui se traduit par la sécurité de tous sur le milieu de travail lorsque le personnel est appelé à travailler dans les bureaux et dans l’atelier. Son orientation et ses directives impartiales en ce qui a trait aux rapports sur les dépenses et sur les heures supplémentaires assurent la bonne gérance de nos ressources et sont un exemple à suivre en matière de responsabilisation et de comportement éthique. À la lumière des défis que présente la COVID-19, elle a su coordonner avec brio l’admission au bureau pour ceux qui ont besoin d’accéder à des documents ou à des pièces, pour ainsi réduire au minimum l’exposition. Elle est la définition même de membre d’une équipe et elle est toujours là pour aider les autres. Elle ne manque jamais de faire preuve d’un grand enthousiasme à l’idée d’apprendre de nouvelles choses et de suivre toutes les procédures et tous les processus du BST. Leah Elmer a su démontrer son engagement envers le BST et travailler avec elle est un réel plaisir.

Sébastien Lafleur

Photo 10. Sébastien Lafleur
Photo 10. Sébastien Lafleur

Le deuxième lauréat du prix de l’Étoile montante fut remis à Sébastien Lafleur. Depuis sa nomination, Sébastien Lafleur n’a jamais cessé de faire preuve d’enthousiasme pour apprendre et améliorer son travail. Arriver au BST a été un défi pour Sébastien Lafleur qui provenait d’une grande organisation; il y avait une quarantaine d’actions de dotation en cours à l’époque, toutes comprenaient des groupes et des niveaux que Sébastien Lafleur n’avait jamais dotés auparavant, et il y avait aussi la dotation en personnel EX que Sébastien Lafleur n’avait jamais fait auparavant; il a demandé à être impliqué afin d’élargir ses connaissances. Sébastien Lafleur a assumé son rôle avec beaucoup d’enthousiasme et a appris à connaître tous ces groupes et niveaux, il a fait des recherches et s’est frayé un chemin dans les dossiers de dotation, il a également intégré de nouveaux outils de dotation innovateurs, qui ont été mis en œuvre et accueillis favorablement par les clients. Non seulement il s’est adapté rapidement, mais il a également voulu accélérer les processus, il a réussi à rouvrir le dossier du logiciel de dotation qui avait été mis en attente en raison du volume élevé de mesures de dotation. Il a planifié une séance de démonstration avec la présidente et le Comité exécutif, qui a été très bien accueillie par les clients.

Sébastien Lafleur est un coéquipier fiable sur qui on peut toujours compter. Il donne des conseils en dotation qui sont intègres et qui respectent les valeurs de la fonction publique, tous ses clients ont fourni de bons commentaires par rapport à leur interaction avec Sébastien Lafleur. Il a toujours le bien de l’organisation à cœur lorsque vient le temps de doter un poste, il reconnaît l’impact d’une personne manquante au sein d’une équipe et cela le pousse à vouloir faire une différence.

Date de modification :