Enquête aéronautique A16P0045

Collision avec le relief

L'événement

Le 16 mars 2016, un hélicoptère Airbus AS350 BA, exploité par TRK Helicopters, effectuait un vol d'héliski à partir du Bear Creek Lodge, Colombie-Britannique, à environ 82 miles marins au nord-ouest de Smithers (Colombie-Britannique). Le vol retournait au camp de base lorsque l'hélicoptère est entré en collision avec le relief sur une pente escarpée couverte de neige. L'hélicoptère a été considérablement endommagé, mais la radiobalise de repérage d'urgence ne s'est pas déclenchée pour envoyer un signal d'urgence.

Ce que nous savons

  • Il y avait six passagers et un pilote à bord.
  • Alors que le pilote manœuvrait l’hélicoptère à grande vitesse près du relief, la maîtrise de l’appareil est devenue difficile. L’hélicoptère s’est mis en cabré et a basculé sur la droite, l’alarme d’excès de vitesse du rotor a retenti, et l’hélicoptère est entré en collision avec le relief escarpé, les patins en premier, dans la neige profonde.
  • Les pales du rotor principal ont coupé une fente dans la neige sur le côté gauche, et ont continué de tourner jusqu’à ce que le pilote coupe le moteur et serre le frein rotor.
  • Tous les occupants semblaient indemnes, et se sont empressés d’évacuer l’appareil du côté gauche (en montée) en raison de la pente descendante escarpée sur le côté droit.

Carte de la région

Enquêteur désigné

Photo de Peter Murphy

Peter Murphy s'est joint à la Direction des enquêtes aéronautiques au bureau régional du BST du Pacifique comme enquêteur technique en juin 1999. Au cours de sa carrière, Peter a travaillé comme technicien d'entretien d'aéronef, sur des aéronefs à voilure fixe et à voilure tournante, ainsi que sur des aéronefs à moteur à turbine. Il a approfondi ses connaissances des opérations aériennes en obtenant une licence de pilote privé en 2009 et, par la suite, a ajouté des qualifications à cette licence.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.