Communiqué

Liens connexes

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada publie son rapport annuel 2017-2018

Gatineau (Québec), le 22 août 2018 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd’hui son plus récent Rapport annuel au Parlement, qui contient certaines statistiques annuelles sur les événements signalés dans les modes de transport aérien, maritime, ferroviaire et pipelinier. Le rapport traite également du nombre d’enquêtes menées, des communications de sécurité et des résultats obtenus en 2017-2018. Voici quelques faits saillants :

  • En 2017-2018, le BST a lancé 54 enquêtes et publié 66 rapports d'enquête, ce qui représente une hausse de 50 % du nombre d'enquêtes terminées par rapport à 2016-2017.
  • La durée moyenne d'une enquête était de 503 jours, comparativement à 569 jours en 2016-2017 et à la moyenne quinquennale de 527 jours. Cette baisse de la durée moyenne des enquêtes est le fruit des efforts du BST visant à simplifier et à moderniser ses outils et processus.
  • Au cours de l'exercice financier précédent, le BST a produit 58 communications de sécurité, soit 8 recommandations, 1 préoccupation liée à la sécurité, 21 avis de sécurité et 28 lettres d'information sur la sécurité.
  • Le BST a également traité 139 signalements confidentiels, soumis par l'intermédiaire de son programme SECURITAS, soit 70 dans le secteur aérien, 25 dans le secteur maritime et 44 dans le secteur ferroviaire. À la fin de l'année, on a relevé 123 dossiers SECURITAS fermés et 16 dossiers actifs qui feront l'objet d'un suivi.
  • Tout au long de l'année, les enquêteurs et les gestionnaires du BST ainsi que les membres du Bureau ont participé à 69 activités de sensibilisation partout au pays sur les 4 modes de transport, afin de communiquer des messages de sécurité et partager les leçons tirées des enquêtes.
  • Les dirigeants du BST ont comparu six fois devant des comités parlementaires pour parler de questions concernant l'amélioration de la sécurité des transports au Canada.

En 2017-2018, le BST a déployé des efforts concertés pour inciter Transports Canada, l'organisme de réglementation, à aider le Bureau à évaluer les progrès réalisés sur des recommandations en suspens depuis plus de 10 ans. Bien que les progrès soient toujours lents concernant les recommandations liées aux enjeux de la Liste de surveillance du BST, le Bureau est parvenu à fermer 28 dossiers de recommandations dans les secteurs aérien, maritime et ferroviaire, et a estimé que 26 de ces dossiers dénotaient une attention entièrement satisfaisante. Depuis 1990, le Bureau a formulé 594 recommandations, dont près de 80 % ont donné lieu à des changements positifs.

« Nous avons connu une année très chargée, a déclaré la présidente du BST, Kathy Fox, et aucune de ces réalisations n'aurait été possible sans les efforts importants de nos employés. Leurs connaissances, leur expertise et leur dévouement font la différence lorsqu'il s'agit d'assurer la sécurité de tous les Canadiens, d'un océan à l'autre. »

Le Rapport annuel 2017-2018, disponible sur le site web du BST, comprend la liste des rapports d'enquête publiés au cours de l'année avec des exemples des mesures de sécurité prises.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca

Date de modification :