Communiqué

Un manque de coordination et de planification a entraîné un risque de collision entre deux aéronefs de passagers près de Sudbury (Ontario)

Liens connexes (A16O0149)

Richmond Hill (Ontario), le 23 janvier 2018 – Dans son rapport d'enquête (A16O0149) publié aujourd'hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a déterminé qu'un manque de coordination et de planification par le service de contrôle de la circulation aérienne a entraîné un risque de collision entre deux avions de Havilland DHC-8 près de Sudbury (Ontario) en octobre 2016.

Le 14 octobre 2016, un aéronef de Porter Airlines effectuait le vol 533 à destination de l'aéroport de Sudbury (Ontario) (CYSB) selon les règles de vol aux instruments (IFR). Il devait arriver par le sud, et son heure d'arrivée prévue était 10 h 05, heure avancée de l'Est. Peu après que le contrôleur de North Bay ait autorisé le vol 533 à exécuter une approche à vue vers la piste 04, l'aéronef effectuant le vol 604 de Jazz Aviation LP a décollé de la piste 22 selon les règles de vol à vue (VFR) en direction sud. La piste 22 était la piste en service à Sudbury, en sens inverse de la piste 04. Environ trois minutes plus tard, alors que les deux aéronefs se trouvaient à 9,5 milles marins au sud-ouest de l'aéroport de Sudbury, leur système respectif de surveillance du trafic et d'évitement des collisions (TCAS) a émis un avis de résolution prescrivant des mesures précises pour éviter une collision. Les deux équipages ont pris des mesures d'évitement. Selon les données radar, les deux aéronefs se sont approchés à moins de 0,4 mille marin l'un de l'autre, à la même altitude.

D'après les faits établis par l'enquête, les contrôleurs de North Bay avaient pour pratique d'autoriser l'approche des aéronefs IFR à l'arrivée sans égard à la piste en service à l'aéroport de Sudbury, ce qui plaçait ceux-ci dans le sens contraire des vols VFR à l'aéroport et entraînait ainsi un risque de conflit. En outre, le personnel de contrôle de la circulation aérienne a autorisé le départ VFR du vol 604 sans plan concerté pour éviter un conflit entre cet aéronef et les aéronefs IFR à l'arrivée. L'équipage du vol 604 n'était pas bien renseigné sur l'état de la circulation à l'aéroport lorsqu'il a roulé vers la piste 22, car l'avis de circulation au sol de la station d'information de vol de Sudbury ne contenait aucune information sur les aéronefs arrivant dans la direction opposée.

Il y a eu risque de collision lorsque le vol 604 a viré vers la gauche pour s'éloigner de l'aéroport vers sa destination. Le personnel de contrôle de la circulation aérienne de North Bay n'a pas été en mesure de voir le virage, car l'écran était réglé à une échelle trop vaste pour permettre de détecter immédiatement les changements de direction. Ignorant la position exacte du vol 604, le contrôleur a suggéré que l'aéronef effectue un virage vers la droite, ce qui avait essentiellement pour effet de le ramener vers la trajectoire d'approche de la piste 04 et en conflit avec le vol 533.

Après l'avis de résolution du TCAS, les équipages des vols 604 et 533 ont d'abord effectué des manœuvres contraires aux indications du TCAS, ce qui a réduit l'espacement vertical entre les deux aéronefs.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca

Date de modification :