Communiqué

Le BST demande des améliorations aux passages piétonniers sur les voies de chemin de fer par suite d’un accident mortel en juillet 2016

Moncton (Nouveau-Brunswick), le 15 février 2018 — Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) demande aujourd'hui à Transports Canada (TC), aux compagnies ferroviaires et aux autorités routières partout au pays de prendre les mesures nécessaires pour améliorer la sécurité aux passages à niveau qui sont désignés pour utilisateurs d'appareils fonctionnels, tels que fauteuils roulants, marchettes, prothèses auditives ou aides visuelles. La recommandation (R18-01) demande à TC de collaborer avec ces intervenants afin de cerner diverses options techniques pour les passages à niveau désignés, d'en évaluer l'efficacité, et de mettre à jour ses dispositions réglementaires en conséquence.

Le BST émet cette recommandation dans le cadre de son rapport d'enquête (R16M0026) sur un accident survenu en 2016 à un passage à niveau au centre-ville de Moncton (Nouveau-Brunswick) au cours duquel un train de marchandises du Canadien National (CN) a happé et mortellement blessé une personne en fauteuil roulant motorisé. Le fauteuil était resté coincé dans le gravier en bordure du trottoir du passage à niveau de la rue Robinson. L'accident s'est produit vers 1 h 43 le 27 juillet 2016. L'enquête a permis de déterminer que diverses conditions du passage à niveau ont contribué à l'accident, entre autres un creux dans l'asphalte et l'absence de repères visuels pour se déplacer en sécurité.

« Puisque les passages à niveau désignés sont utilisés par des personnes qui ont des besoins particuliers, il est normal que leur conception et les éléments de sécurité fassent l'objet d'une attention particulière, a dit Faye Ackermans, membre du BST. Plus de 2 millions d'adultes canadiens vivent avec une mobilité réduite, dont 300 000 utilisateurs de fauteuils roulants. Le nombre de personnes qui utilisent un appareil fonctionnel est d'ailleurs à la hausse. »

L'enquête a également fait ressortir que suivant la réglementation fédérale, les compagnies ferroviaires et les autorités routières avaient jusqu'à novembre 2016 pour partager certains renseignements concernant les passages à niveau, y compris l'identification des passages dotés d'un trottoir, d'une voie ou d'un sentier désigné pour les utilisateurs d'appareils fonctionnels. Le Bureau est préoccupé par le fait que certains de ces renseignements n'ont toujours pas été partagés. « Tant que ce ne sera pas le cas et que ces passages à niveau n'auront pas été identifiés, a dit Mme Ackermans, les améliorations nécessaires risquent de ne pas être réalisées en temps opportun, et les Canadiens, notamment ceux et celles qui utilisent des appareils fonctionnels, continueront d'être exposés à d'importants risques aux passages à niveau. »

« Malgré de nouvelles normes adoptées en 2014, d'autres améliorations sont clairement nécessaires. Nous avons aujourd'hui l'occasion d'agir », a ajouté Mme Ackermans. Les améliorations à apporter aux passages à niveau désignés pourraient comprendre, par exemple, un meilleur éclairage, des repères visuels et auditifs additionnels, le remplissage des ornières, le changement d'angle des trottoirs et des surfaces texturées.

Depuis l'accident, le CN a effectué plusieurs réparations au passage à niveau de la rue Robinson, notamment aux trottoirs. La Ville de Moncton a avisé le CN que les passages à niveau de la rue Robinson et de la rue Victoria, non loin de là, sont désignés pour les utilisateurs d'appareils fonctionnels. La Ville en est également à élaborer ses propres normes pour les passages à niveau, dont on prévoit la mise en œuvre en 2018.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca

Date de modification :