Communiqué

Liens connexes (R17T0164)

Une combinaison unique de six conditions non critiques a causé un soulèvement de roue menant à un déraillement à Strathroy (Ontario), en juillet 2017

Toronto (Ontario), le 9 octobre 2018 — Dans son rapport d’enquête (R17T0164) publié aujourd’hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a déterminé qu’une combinaison de six conditions a causé le soulèvement d’une roue d’un wagon-trémie couvert sur le rail haut dans une courbe, se soldant en déraillement à Strathroy (Ontario), en juillet 2017.

Le 19 juillet 2017, un train de marchandises du Canadien National (CN) circulait vers l’ouest lorsque 14 wagons ont déraillé près du passage à niveau de la rue Metcalfe Ouest, à Strathroy (Ontario). Un des wagons déraillés était un wagon-citerne de résidus de marchandises dangereuses, dont le dernier chargement avait été du gaz de pétrole liquéfié. Ce dernier s’est immobilisé sur son flanc. Il n’y a eu aucun rejet de marchandises dangereuses ni aucune blessure.

L’enquête a permis de déterminer que le boudin d’une des roues du 109e wagon du train, un wagon-trémie couvert chargé de ciment, avait monté sur le rail nord dans une légère courbe vers la gauche, tout juste à l’ouest du passage à niveau de la rue Carroll. Les roues avant du 110e wagon, également un wagon de résidus, ont elles aussi quitté les rails. Ces deux wagons ont poursuivi leur course hors des rails sur une distance de quelque 1,15 mille (1,85 km), jusqu’à ce que le train traverse le passage à niveau de la rue Caradoc. À cet endroit, le wagon-trémie de ciment s’est replacé sur les rails, mais pas le wagon-citerne de résidus. Lorsqu’il a atteint le quai de la gare VIA Rail de Strathroy, le wagon-citerne de résidus s’est dételé du wagon-trémie de ciment, ce qui a entraîné le déraillement de 13 autres wagons.

L’enquête a permis de déterminer que plusieurs conditions « non critiques » ont contribué au soulèvement de la roue qui a entraîné le déraillement, dont un certain nombre de problèmes mécaniques sur les wagons déraillés et diverses conditions de la voie dans les environs.

Comme suite à cet événement, le CN a fait l’acquisition d’équipement et d’outils spécialisés à son triage MacMillan pour réparer des bogies stabilisés. Aussi, le CN a pris des mesures pour que l’on discute, durant les séances d’information sur les travaux quotidiennes avec le personnel mécanique, de l’importance de vérifier l’état des composants d’attelage et de bogies lors des inspections de sécurité.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca

Date de modification :