Communiqué

Le Bureau de la sécurité des transports publie des statistiques sur les événements de transports en 2019

Gatineau (Québec), le 7 juillet 2020 — En s’appuyant sur les statistiques préliminaires publiées en mars 2020, le Bureau de la sécurité des transports (BST) a aujourd’hui publié ses statistiques annuelles sur les événements de transport survenus en 2019 dans les secteurs aérien, maritime, pipelinier et ferroviaire

Secteur aérien

En général, le nombre d’accidents de transport aérien a diminué au cours des dix dernières années. Toutefois, en 2019, 226 accidents ont été signalés au BST. Ce nombre représente une augmentation de 12 % par rapport au total de 201 accidents de l’année précédente, mais également une baisse de 12 % par rapport à la moyenne décennale de 258 enregistrée pour les 10 années de 2009 à 2018.

Le taux de 3,7 accidents par 100 000 heures de vol calculé pour 2019 est supérieur à celui de 3,5 accidents enregistré en 2018, mais inférieur au taux moyen de 4,9 accidents au cours des 10 années précédentes. De plus, le taux d’accident d’aéronefs immatriculés au Canada a chuté de 6,3 accidents par 100 000 heures de vol en 2009 à 3,7 en 2019, soit une baisse de 41 %.

Le BST a enregistré 33 accidents de transport aérien mortels en 2019, lesquels ont causé 70 décès. Il s’agit d’une augmentation considérable par rapport aux 23 accidents mortels et 38 décès enregistrés en 2018, et de nombres plus élevés que les moyennes correspondantes de 30 accidents mortels et 52 décès sur la période de 10 ans de 2008 à 2017.

Secteur maritime

En 2019, 267 accidents maritimes ont été signalés au BST, en baisse par rapport au total de 289 en 2018, et en deçà de la moyenne décennale (2009–2018) de 298. Le nombre d’ « accidents de navigation » était de 207, en baisse par rapport à 232 l’année précédente. Toutefois, les 60 « accidents à bord de navires » signalés en 2019 représentent une hausse par rapport au nombre de 57 en 2018.

Dix-sept pertes de vie ont été signalées, en baisse par rapport aux 22 pertes de vie signalées en 2018, mais tout de même au-delà de la moyenne décennale de 15,2 (2009-2018). De ces 17 pertes de vie, 12 sont liées à des activités de pêche. Les données indiquent qu’on doit prendre davantage de mesures pour améliorer la sécurité dans l’industrie de la pêche commerciale. Cet enjeu figure sur la Liste de surveillance du BST depuis sa création en 2010.

Secteur pipelinier

En 2019, 48 événements de transport pipelinier ont été signalés au BST, et aucun d’entre eux ne constituait un accident. Ce nombre est inférieur au nombre moyen de 132 événements au cours des 10 années précédentes.

Des 48 événements survenus en 2019, 20 ont mis en cause un rejet de produits, ce qui est considérablement inférieur à la moyenne annuelle de 96 par année au cours des 10 années précédentes.

Il n’y a pas eu d’accidents, de blessures graves ni de pertes de vie découlant directement de l’exploitation d’un pipeline de compétence fédérale en 2019. Il n’y a eu aucun accident mortel lié directement à l’exploitation d’un système pipelinier de compétence fédérale depuis l’établissement du BST en 1990.

Secteur ferroviaire

En 2019, 1246 accidents ferroviaires ont été signalés au BST, soit une hausse par rapport aux 1169 accidents enregistrés en 2018, et une augmentation de 17 % par rapport à la moyenne décennale (2009 à 2019) de 1064 accidents.

Le taux d’accidents en voie principale en 2019 était de 3,3 accidents par million de trains-milles en voie principale, en hausse par rapport au taux de 2,6 en 2018 et de 42 % par rapport à la moyenne décennale de 2,3.

Les accidents ferroviaires ont fait 72 morts en 2019, un nombre en hausse par rapport aux 57 pertes de vie signalées l’année précédente et à peu près égal à la moyenne décennale de 73. Il y a eu 28 pertes de vie à des passages à niveau en 2019, soit une augmentation comparativement aux 19 décès enregistrés en 2018, et 38 intrus ont perdu la vie au cours d’accidents, en hausse par rapport à 34 l’année précédente. Cinq employés des chemins de fer ont été mortellement blessés, une hausse par rapport à la moyenne décennale de 2.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca

Date de modification :