Communiqué

Des renseignements inadéquats sur la stabilité ont mené au chavirement et au naufrage du bateau de pêche Miss Cory en Colombie-Britannique, en mars 2017

Richmond (Colombie-Britannique), le 18 juin 2018 — Dans son rapport d'enquête (M17P0052) publié aujourd'hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a déterminé que des renseignements inadéquats sur la stabilité ont mené au chavirement et au naufrage du bateau de pêche Miss Cory dans le détroit de Georgia, en Colombie-Britannique, en mars 2017. Un membre de l'équipage du bateau a été porté disparu.

Le 6 mars 2017, le bateau de pêche Miss Cory était à la pêche à la senne coulissante du hareng avec 5 personnes à bord. Après qu'il eut capturé une bonne prise, l'équipage a levé le filet au moyen de la corne de charge du bateau pour transférer le poisson du filet à un bateau collecteur. Pendant que l'on attendait l'arrivée d'autres bateaux collecteurs, le bateau de pêche s'est incliné sur tribord au point d'enfoncer son liston dans l'eau. L'eau s'est probablement infiltrée dans le bateau derrière le liston avant de gagner la cale arrière, ce qui a accentué l'inclinaison sur tribord. Ignorant que le chavirement du bateau était imminent, l'équipage a tenté d'évacuer l'eau, en vain. L'équipage sur le pont a abandonné le bateau quelques secondes à peine avant que ce dernier chavire et coule. Le mécanicien, qui se trouvait sous le pont, n'était probablement pas au courant de la situation et n'a pas pu évacuer le bateau qui sombrait.

L'enquête a permis de déterminer que le poids des poissons dans le filet, de pair avec l'envahissement progressif par le haut des compartiments du Miss Cory, a fait gîter et chavirer le bateau. L'attention que le capitaine consacrait à l'évacuation de l'eau l'a probablement distrait de la situation, nuisant à sa capacité de recourir à d'autres stratégies ou d'entreprendre des procédures d'abandon du bateau de façon sécuritaire.

Le bateau n'avait fait l'objet d'aucune évaluation de la stabilité pour les opérations avec une corne de charge. Ainsi, le capitaine ne pouvait pas savoir qu'une charge de 5 à 7 tonnes anglaises sur la corne de charge ferait rapidement chavirer le bateau. Les renseignements sur la stabilité des bateaux de pêche constituent une grande préoccupation au cœur de l'enjeu de la sécurité de la pêche commerciale qui figure sur la Liste de surveillance du BST. En outre, deux recommandations du Bureau (M94-33 et M16-02) concernant la pertinence des renseignements sur la stabilité des bateaux de pêche sont en suspens.

L'enquête a également permis de déterminer qu'il n'y avait aucune procédure écrite d'exploitation sécuritaire du bateau ou de gestion des urgences. L'équipage avait discuté du rôle d'appel et des fonctions d'urgence connexes, mais n'avait pas répété les exercices d'urgence à bord du bateau. L'abandon désorganisé du bateau a fait qu'un membre d'équipage était toujours dans la salle des machines lorsque le bateau a chaviré; il a été porté disparu par la suite. Si les membres d'équipage ne répètent pas les procédures d'urgence structurées dans le cadre d'exercices d'urgence, toute intervention d'urgence risque d'être retardée ou désorganisée, ce qui pourrait mettre en danger la sécurité de l'équipage et du bateau.

Après cet événement, Fish Safe a participé à l'établissement d'un code de pratiques exemplaires pour la pêche du hareng rogué afin de lutter contre les pratiques de travail dangereuses qui continuent à exposer les pêcheurs et les bateaux à des risques. WorkSafeBC renforcera ses inspections dans le secteur de la pêche commerciale en insistant sur la documentation de stabilité des navires ainsi que sur les procédures et exercices d'urgence.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca

Date de modification :